Plus de biodiversité dans les Crous toulousains

Clique ici pour découvrir nos installations en faveur de la biodiversité

Le label jeune et nature

Dans un contexte où les enjeux écologiques et environnementaux constituent des défis pressants pour notre planète, le ministère de la Transition Écologique et de la Cohésion des Territoires et l’Agence du Service Civique ont uni leurs efforts pour répondre à cette urgence. Ainsi, est né le programme de Service Civique « Jeunes et Nature », permettant à la jeunesse, qui se trouve être l’une des principales forces motrices derrière la demande d’actions concrète en faveur de la nature, d’agir en faveur de la protection de la biodiversité.

Au cœur de ce programme, se trouve la volonté de sensibiliser et d’impliquer activement les jeunes dans la préservation de notre écosystème fragile. Cette subvention offre la possibilité aux volontaires de contribuer directement à la sauvegarde de la biodiversité.

Découvrir et préserver la biodiversité

Le but de notre projet est de favoriser le développement de la biodiversité en milieu urbain tout en sensibilisant les étudiants à son importance.

Nos actions

  • Installer un hôtel à insectes, plusieurs nichoirs à oiseaux et une prairie fleurie dans les résidences CROUS participant au projet afin d’y favoriser la fréquentation des insectes et des espèces d’oiseaux indispensables au bon développement de la biodiversité et dans le potager, permettre d’améliorer la pollinisation.
  • Sensibiliser et éduquer les étudiants aux enjeux climatiques et la nécessité de développer la biodiversité en ville, via des animations de bricolage et de découverte de la biodiversité.  
  • Implanter des panneaux pédagogiques, créent par nos soins, afin d’apporter des ressources et informations complémentaires.

Lieux d’action

Le projet « Plus de biodiversité dans les CROUS toulousains » prendra place dans trois lieux clés.

Résidence
Taur

Résidence
Daniel Faucher

Résidence Chapou
Jardin Ephémère du Grand Cèdre

Qu’est-ce que la biodiversité ?

La biodiversité fait référence à la variété des formes de vie sur Terre, qu’elles soient végétales, animales ou microscopiques. Elle englobe non seulement la diversité des espèces, mais également la diversité génétique au sein de chaque espèce et la diversité des écosystèmes où ces espèces évoluent.

La biodiversité, c’est la grande variété de plantes, d’animaux et de petits organismes qui vivent sur Terre. Cela inclut également toutes les différentes façons dont ils interagissent les uns avec les autres et avec leur environnement. En résumé, la biodiversité, c’est toute la diversité de la vie sur notre planète !

Pourquoi la biodiverrsité est-elle importante ?

Une biodiversité riche contribue à maintenir l’équilibre des écosystèmes. Chaque espèce joue un rôle spécifique dans son environnement. Leur interaction contribue à la régulation des cycles biogéochimiques, à la pollinisation des cultures, à la filtration de l’eau, etc.

De nombreuses plantes et animaux fournissent des ressources essentielles à l’alimentation humaine et à la découverte de médicaments. La biodiversité est donc cruciale pour notre sécurité alimentaire et notre santé.

Les écosystèmes jouent un rôle vital dans la régulation du climat en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) et en émettant de l’oxygène. La déforestation et la perte de biodiversité peuvent aggraver les changements climatiques.

La biodiversité est également source de revenus pour de nombreuses communautés à travers l’écotourisme, la pêche, l’agriculture, etc. De plus, elle revêt une importance culturelle et spirituelle pour de nombreuses populations autochtones.

Menaces pesant sur la biodiversité

Malheureusement, la biodiversité est aujourd’hui confrontée à de nombreuses menaces.

L’expansion urbaine s’étend souvent au détriment des écosystèmes naturels. Les villes engloutissent des hectares de terres sauvages, fragmentant les habitats et isolant les populations animales, les condamnant ainsi à une existence précaire et souvent à l’extinction.

L’agriculture intensive, bien que nécessaire pour répondre à la demande croissante en produits alimentaires, a un coût écologique considérable. Les monocultures s’étendent aux dépens des forêts et des prairies, détruisant des écosystèmes entiers et réduisant la diversité génétique des cultures, les rendant plus vulnérables aux maladies et aux ravageurs.

L’exploitation forestière et minière, motivée par la demande mondiale en ressources naturelles, est une autre menace majeure pour la biodiversité. Les arbres sont abattus à un rythme alarmant, privant de nombreuses espèces de leur habitat vital. De plus, l’extraction minière défigure le paysage, pollue les sols et les eaux, et perturbe les écosystèmes fragiles, souvent irréversiblement.

Les modifications rapides du climat sont une menace existentielle pour de nombreuses espèces. Les températures en hausse bouleversent les schémas météorologiques, perturbent les saisons de reproduction et de migration, et poussent de nombreuses populations vers des altitudes plus élevées ou des latitudes plus éloignées, souvent hors de leur zone de confort, où elles luttent pour survivre.

La pollution de l’air, de l’eau et des sols aggrave encore la situation. Les émissions toxiques des industries et des véhicules polluent l’atmosphère, tandis que les déversements de produits chimiques industriels et agricoles empoisonnent les cours d’eau et contaminent les sols, tuant la vie aquatique et terrestre et menaçant la santé des populations humaines qui en dépendent.

Enfin, l’introduction d’espèces exotiques dans des écosystèmes où elles n’ont pas évolué naturellement peut déclencher des réactions en chaîne dévastatrices. Ces espèces envahissantes, libérées intentionnellement ou accidentellement, peuvent proliférer rapidement, étouffant la végétation indigène, perturbant les réseaux alimentaires et poussant les espèces locales au bord de l’extinction.

Dans l’ensemble, ces menaces convergent pour créer une crise sans précédent pour la biodiversité mondiale. Sans une action concertée et immédiate pour inverser ces tendances destructrices, nous risquons de perdre à jamais des espèces précieuses et irremplaçables, ainsi que les services écosystémiques vitaux qu’elles fournissent.

Actions pour préserver la biodiversité

Protéger les aires naturelles et restaurer les habitats dégradés est une étape primordiale pour la préservation de la biodiversité, car ces écosystèmes fournissent un refuge vital pour une multitude d’espèces animales et végétales. Cela implique la mise en place de mesures concrètes telles que l’établissement de réserves naturelles, la restauration des zones humides et la création de corridors écologiques pour permettre aux espèces de se déplacer et de s’adapter aux changements environnementaux.

Quant à la gestion forestière, une approche respectueuse de l’environnement est essentielle pour garantir la santé des forêts et la diversité de la faune et de la flore qui en dépendent. Cela implique de privilégier des méthodes telles que la sylviculture douce, la protection des habitats naturels et la lutte contre la déforestation et la fragmentation des forêts.

Par ailleurs, la réduction des émissions de gaz à effet de serre est une priorité absolue pour atténuer les effets du changement climatique sur la biodiversité. Investir dans les énergies renouvelables telles que l’énergie solaire, éolienne et hydroélectrique permet non seulement de limiter les émissions de CO2, mais aussi de réduire la dépendance aux combustibles fossiles, qui sont à l’origine de la dégradation de nombreux écosystèmes.

Participer à la protection de la biodiversité, passe aussi par les petites actions du quotidien. Les écogestes en faveur de la biodiversité se définissent par des petites actions comme l’optimisation de la gestion des déchets domestiques, la responsabilisation de sa consommation de viande, des économies d’eau, la favorisation de l’utilisation de produits respectueux de l’environnement, l’aménagement de petits abris dans nos jardins, la réduction du gaspillage alimentaire, la favorisation de modes de transports doux.

Enfin, informer et éduquer le public sur l’importance de la biodiversité et sur les actions à entreprendre est fondamental pour mobiliser les citoyens et les décideurs. Cela peut se faire à travers des campagnes de sensibilisation, des programmes éducatifs dans les écoles, ainsi que des initiatives de participation citoyenne telles que les programmes de surveillance de la biodiversité. En impliquant activement les communautés locales dans la protection de leur environnement, il est possible de favoriser un changement positif et durable dans la façon dont nous interagissons avec la nature.

Clique ici pour découvrir nos actions en faveur de la biodiversité


Remerciements

Ce projet a pu être réalisé avec le soutien du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires.

Nous remercions le CROUS Toulouse Occitanie ainsi que la ligue de l’enseignement 31 pour leur soutien.